Angie Yoga © All right reserved

Graphic design by Mr Picouli ©    

Rechercher

Quand pratiquer, quand se reposer??

Novembre…

Époque de l’année, où dans presque tous mes cours, j’entends des gens renifler, éternuer ou tousser.

Je constate des absences prolongées pour cause de grippes, je vois des étudiants ayant de bonnes pratiques qui ne tiennent plus un cours au complet et qui se mettent en posture de l’enfant (Balasana) pour se reposer.

Comme si la mouche tsé-tsé avait piqué tout le monde, et moi avec!!


En début de semaine, je suis allée voir le médecin. Elle m’a demandé de lui décrire mes symptômes.

Puis, elle m’a dit : « Êtes-vous en contact avec des gens malades? »

Je lui ai répondu en souriant : « Je suis en contact avec au moins 40 corps différents, trois fois par jour, cinq jours par semaine!! »

Puis, j’ai rigolé à sa question suivante à propos des courbatures!! J’en ai tout le temps, mais ça ne veut pas dire que je suis malade…


Fréquemment, en tant qu’Ashtangis, nous pratiquons beaucoup et il n’est pas anormal d’avoir des courbatures très souvent, pour ne pas dire la plupart du temps.

Du coup, j’ai développé une tolérance assez élevée à l’inconfort!!

Cependant, j’arrive tout de même à avoir assez de discernement pour savoir si ces courbatures sont normales ou pas.


Ce discernement vient avec les années de pratique. Ce qui n’est pas évident du tout pour le yogi débutant.

Pour cette raison, j’ai décidé de vous donner des trucs sur lesquels vous pourrez vous fier sans souci et surtout sans danger…


Quand pratiquer??


- Vous avez des courbatures d’avoir fait trop de yoga ou une autre activité physique ou encore vous n’avez pas bien dormi…

PRATIQUEZ!!

Sautez sur votre tapis, faites quelque chose et au besoin allez moins loin, soyez plus doux avec votre corps.

Même si vous vous cantonnez seulement à faire des salutations au soleil.

Pourquoi??

Et bien parce que si vous avez des courbatures, que vous vous arrêtez pendant quelques jours, puis que vous retournez sur votre tapis, et bien votre pratique sera encore plus difficile et il faudra sans doute recommencer tous les efforts que vous aviez fait.

Le meilleur moyen c’est d’être régulier dans sa pratique et de laisser le corps s’installer dans le rythme.


- Vous avez une blessure

Ce qui est extraordinaire avec le yoga, c’est que l’on peut modifier les postures pour qu’elles nous conviennent au moment présent.

Si vous avez une blessure, faites en part à votre prof qui modifiera votre pratique au besoin.

C’est toujours mieux de garder le corps en mouvement et de faire circuler le sang.

Tout va dépendre, bien entendu, de la gravité de la blessure…attention un prof de yoga n’est pas un médecin!!


- Vous avez un rhume

Faites une pratique plus tranquille à la maison, histoire de garder vos microbes pour vous seuls!!


- Vous êtes constipés, la gueule de bois ou encore vous avez trop mangé la veille

Faites ce que vous pouvez. Ce sera un excellent baromètre qui vous apprendra comment prendre soin de votre corps pour le garder en santé.


- Vous êtes anxieux, en colère, triste, dépressif ou de mauvaise humeur

Sautez quand même sur votre tapis et pratiquez quelque chose.

Ce ne sera pas votre meilleure pratique mais elle vous calmera ou alors elle vous surprendra et finira dans le palmarès de vos plus belles!!

Si vous n’êtes pas trop timide, parlez en avec votre prof, qui n’est pas psy, mais qui pourra vous donner des conseils.

La pratique du yoga a pour but, avant tout, de calmer l’agitation du mentale, alors quand vous ne vous sentez pas bien, pratiquez, le yoga vous aidera.



Quand se reposer??


- Vous avez une blessure grave, une douleur aiguë et préoccupante ou souffrez d’un traumatisme quelqu’il soit…

Si votre corps a été victime d’un vrai traumatisme, que la douleur est extrême, le mieux est le repos, jusqu’à ce que la gravité de la blessure diminue.

Votre corps a besoin d’énergie pour guérir. Et il serait sans doute bien avisé de consulter un médecin.


- Vous avez de la fièvre

En Yoga, nous réchauffons le corps de l’intérieur vers l’extérieur. Ce qui ne va pas aider le corps à réguler sa température.

Ne pratiquez pas avec de la fièvre, vous êtes malade, reposez-vous!!


- Vous avez vos règles (seulement pour les filles!!!)

Repos!!

Quand j’avais la vingtaine, c’était le plus difficile à respecter pour moi!!

Maintenant, je peux vous le dire, les filles, j’aime plus ce qu’on appelle en anglais « ladies holiday » que Noël…!!

Les menstruations doivent s’évacuer par le bas, alors que notre pratique doit faire monter l’énergie.

Tout dépend du flux, mais prenez entre un et trois jours de repos.

De cette manière, vous n’interromprez pas l’écoulement et donnerez l’opportunité à votre corps de se reposer.

Cela aidera, avec le temps, à stabiliser votre cycle.

Je vois beaucoup d’étudiantes totalement en manque pendant cette période du mois, prenez cela comme un avantage exclusivement féminin!!


Je suis bien placée pour savoir que rien qu’au mot « Repos », on a comme une soudaine envie de faire un marathon, c’est psychologique!!

Et je comprends parfaitement que se reposer peut ne pas être évident.


Ça m’a pris des années de pratique, et passé la trentaine, j’ai réalisé que le progrès n’est jamais en ligne droite et encore moins évident.

Ainsi faire une pause fait partie du développement de la pratique et de notre cheminement personnel.

Parfois, on a l’impression d’avoir fait deux pas en avant et reculé de un, c’est frustrant!!

Cependant, il est important de rester réaliste concernant ce que peut faire notre corps et de se remettre en question objectivement.


Je dis toujours à mes étudiants : « Faites la différence entre Je veux et Je peux!! » …Ça vous parle?


L’objectif est de pouvoir pratiquer le plus longtemps possible, tout en gardant le corps et l’esprit sains…ce n’est pas de faire le plus d’asanas ou les plus difficiles!!


Arrêtez de martyriser votre corps et de vous flageller si une posture vous résiste…votre corps n’est pas prêt et il vous le dit, écoutez le, c’est aussi simple que cela!!


Lâcher-prise sur vos désirs et le soi-disant retour d’investissement, pour plonger tête la première dans le contentement (Santosha) et la gratitude.


Angie Sattà Fortino

Prof Hatha et Ashtanga Yoga certifiée

Fondatrice de l'école AngieYoga (Montréal, Quebec)

E-RYT200 Yoga Alliance

#Angie #Yoga #hatha #Ashtanga #Pratique

177 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now