Rechercher

Point Ayurveda:"L’automne, dans notre corps et dans notre assiette…"

Mis à jour : 27 oct. 2018


C’est la saison des types Vata, caractérisée par la dégénérescence.

Dès la mi-octobre, il n’y a plus aucun retour en arrière, la douce chaleur d’un été tardif s’efface devant la venue du froid.

Le chat qui s’est prélassé tout l’été sur le plancher en bois de la terrasse se hâte de rentrer à l’intérieur pour se pelotonner bien au chaud sous une couverture sur le canapé!!

Les tartes à la citrouille, le cidre de pommes et Thanksgiving sont au coin de la rue.

Si vous êtes comme moi qui ne vit pas dans l’hémisphère sud, nous avons besoin d’un coup de pouce ayurvédique!!


L’état d’esprit...

L’halloween tombe à pic, les paysages d’arbres nus et secs sont propices aux histoires de fantômes et de sorcières.

On est en plein dans l’élément Ether, l’air le plus pur (espace céleste).

Naturellement, on va préférer rester dans le confort de notre maison, bien au chaud, avec une tasse de thé, un bon livre ou un bon film.


Le climat...

Avec les chutes de températures, nous commençons à empiler les couches de vêtements, comme on empile les couvertures. Les nuits sont plus fraiches pour ne pas dire parfois glaciales, alors que les journées peuvent être plutôt agréables.

La différence entre le jour et la nuit est brutale…et bien que nous vivions cela depuis des décennies, notre corps et notre mental ont tendance à l’oublier et finalement, on y est jamais vraiment préparé!!


Une promenade en forêt pour donner le ton!!

Dans notre corps...

L’air est plus sec et cette sècheresse se répercute dans notre corps.

Alors pour préserver notre chaleur intérieure, le corps va chercher le sang dans les extrémités pour l’apporter au centre, là où les organes vitaux se trouvent.

Ce qui a pour effet de rendre notre peau plus pâle, voire même un peu grise, contrairement à notre beau teint estival.

Nos muscles sont plus vites fatigués, ils récupèrent moins bien, moins rapidement et nos extrémités plus froides.


Le froid combiné au raccourcissement des jours, nous donne le gout d’hiberner sous nos couettes, un peu comme les ours dans leur caverne!!

L’automne est la saison du repos, des chaussettes épaisses, des pyjamas et des couvertures.

Pour préparer, l’hiver, le corps a besoin d’une accalmie et de détente.

Il y a moins de sang qui circule à la surface de la peau, parce que le système se concentre plus à nourrir les organes, pour nous permettre de passer au travers de l’hiver.

Conclusion : « La saison de la sieste est ouverte!! »


Le niveau d’énergie

Chaque type ou chaque Dosha est affecté par le changement de climat, aucune exception.

L’air frais va soulager les types Pittas (feu). Leur chaleur naturelle va s’atténuer et s’équilibrer avec la fraicheur et la sécheresse de l’air. L’automne va calmer les Pittas et recharger les batteries de la folie estivale.


Pour les types Kapha, eux aussi seront soulagés et apprécieront ce refroidissement. Ils se sentiront plus léger et leur nuit seront plus reposantes et profitables.


Pour les types Vata (vent), ce que je suis, l’automne est un véritable défi!! Il a le potentiel de déséquilibrer, voire aggraver, la sécheresse et la nature très mobile des Vata. Cette saison rend les Vata un peu « fou »! Si en plus le vent souffle, c’est encore pire…ça les rend très agités et ça brule rapidement leur énergie. Ils devront apporter une attention supplémentaire à la prévention des grippes, des rhumes et maux de gorge.


Appétit

Comme le sang est retourné au centre du corps, l’estomac réclame plus de sang et donc plus de nourriture.

Vous remarquerez que votre appétit en demande plus, pour pouvoir fabriquer la couche de gras pour isoler la peau, et vous aider à rester au chaud tout l’hiver.

Cette couche de peau en plus fait aussi partie des défenses immunitaires, sans elle vous attraperiez froid bien plus vite.

Avec un appétit accru, vous aurez envie d’une nourriture plus lourdes et plus consistantes, comme les pommes de terre et toutes les légumineuses.


Les types Kapha auront plus de fringales en cette saison qu’en n’importe quelle autre. Ils devront faire attention à ne pas trop manger.


Pour les Pittas, ils pourront satisfaire leur appétit vorace après les repas légers de l’été et nourrir leur métabolisme rapide.


Les Vata trouveront que leur appétit est plus grand, malheureusement leur digestion reste fragile. De ce fait, avant chaque repas, ils devront boire un verre d’eau chaude avec une pincée de sel, de lime et de gingembre pour hydrater leur corps avant le repas, ce qui améliorera leur digestion.

Les Vata devront manger des aliments faciles à digérer pour compenser leur faiblesse.


L’assiette automnale…

L’Ayurveda va nourrir le corps physique mais aussi le corps émotionnel, l’un ne va pas sans l’autre.

Une nourriture chaude, réconfortante et de bonnes graisses vont construire l’immunité et préparer les réserves du corps pour l’hiver, tout en calmant l’anxiété et apaisant la solitude.

Le gout sucré nourrit, enracine et vous aide à construire la force.

Le gout salé aidera à garder l’humidité et l’hydratation à un bon niveau.

Ajoutez un jus de citron ou un jet de vinaigre sur vos repas, pour leur apporter du moelleux et le gout acide dont vous avez besoin.

Mangez chaud, ce qui signifie « troquez votre salade pour une soupe, votre pomme pour une compote chaude ».


Oeufs, ghee, laitage chaud, courges, légumes-racine, noix, graines et légumineuses vont nourrir suffisamment le corps pour fabriquer cette couche supplémentaire protectrice pour passer l’hiver.

Soyez généreux avec les huiles, telles que l’huile de noix de coco, d’amande et le ghee (beurre clarifié).


La nourriture épicée peut vous donner l’impression de chaleur au moment où vous la mangez, cependant, elle dilate les vaisseaux sanguins, ce qui vous rend plus vulnérable au froid. Alors gardez votre chaleur interne en évitant la nourriture trop épicée.

Les épices sont recommandées, à partir du moment où elles ne vous font pas transpirer!!

Gingembre, cardamome, cannelle, girofles, poivre noir, ails, oignons et thym vont vous aider à bien digérer les aliments de la saison.


Gardez votre chaleur interne…

Avec les vents de l’automne, on est plus sensible au froid. L’utilisation des épices sert à aider le corps à rester au chaud et à garder sa chaleur.


La cannelle réchauffe le sang et le corps en nous apportant un doux gout sucré et tellement réconfortant. Elle stimule la circulation du sang, surtout au niveau des poumons et des articulations.


Le poivre noir améliore lui aussi la circulation sanguine, il aide la digestion des Vata.


En fait, le poivre noir, le curcuma et la cannelle sont les épices idéales de l’automne.


Un mental calme…

L’huile essentielle de Lavande peut vous aider à calmer le stress, l’anxiété et le mental. Quelques gouttes à inhaler en respirant profondément, vaut presque une séance de méditation!!


J’espère que tous ces conseils vous aideront à passer un bel automne…


Ayurvediquement vôtre…


Angie Sattà Fortino

Prof certifiée Hatha et Ashtanga Yoga

Fondatrice de l'école AngieYoga

(E-RYT200 Yoga Alliance)


#Angie #Yoga #Ashtanga #Hatha #Automne

0 vue

     Angie Yoga © All right reserved

Graphic design by Mr Picouli ©    

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now