Rechercher

Le Yoga, c'est quoi???

Dans notre société occidentale, le yoga est assimilé à un entrainement sportif.

Internet, les médias sociaux, youtube, instagram et j’en passe, n’ont de cesse de montrer des postures de yoga acrobatiques que beaucoup admirent et rêvent de faire dans leur salon devant leurs proches.


Scoop du siècle : Le yoga, ce n’est pas le Cirque du Soleil !!!

Ce n’est pas le fait de plier en deux pour toucher le front sur les chevilles ou encore de tenir à l’envers sur la tête!!

Et ce n’est pas parce que vous savez faire une posture sur les mains que le yoga n’a plus de secret pour vous…


Un jour de pluie, mon maître me dit :

« Le yoga s’adresse à tous les gens qui veulent avancer dans leur vie, mais il ne faut pas oublier qu’aucune technique ne fera le travail à leur place. Et ce n’est pas la répétition quotidienne de mantras qui nettoiera leur esprit. »


Yoga, en sanscrit, signifie « union ». C’est l’une des six écoles de la philosophie indienne àstika ( branches philosophiques hindouistes ).

C’est une discipline visant, par la méditation, des règles morales et des exercices corporels, à réaliser l’unification de l’être humain dans ses aspects physique, psychique et spirituel.


C’est aux environs du 2ème siècle av.JC. que Patanjali codifie la philosophie du yoga en rédigeant les Yoga Sutras, les 4 chemins à suivre.

195 aphorismes, qui traitent de l’univers intérieur de l’homme et des moyens à mettre en oeuvre pour se libérer de l’ignorance qui entraine la souffrance.


Patanjali a mit en place les fondements de la pratique du yoga et particulièrement les règles fondamentales.

Pour lui, le yoga est la cessation de l’activité du mental qui stimule la souffrance et la confusion de l’Ego ( Soi ).

Patience, engagement, discipline, sincérité et dévotion sont les conditions de la réussite du processus.


Le yoga est composé de 8 membres ou corps, appelé Ashtanga ( Ashta signifie 8 et Anga signifie membre, en sanscrit ) ou les 8 niveaux qui permettent de contrôler le mental et le corps pour atteindre l’état suprême le Samàdhi.


1 - Yamas : 5 règles de conduites morales et sociales

- Ahimsa : non violence physique et mentale, respect de la vie

- Asteya : ne pas voler

- Aparigraha : ne pas convoiter l’inutile

- Satyam : ne pas mentir et ne pas se mentir

- Brahmacharya : contrôler l’énergie vitale, modération


2 - Niyamas : 5 règles de conduites personnelles

- Saucha : propreté physique et mentale

- Santosha : satisfaction, contentement, positivité

- Tapas : discipline, pratique

- Svàdhyàya : introspection, étude de Soi

- Ishvarapranidhàna : lâcher-prise, abandon de l’ego envers quelque chose de plus grand que Soi ( la nature par ex ).


3 - Àsanas : Postures

Renforcer le corps pour qu’il puisse supporter les heures de méditation sans bouger, se tenir tranquille et stable.


4 - Prànàyàma : Souffle

Amener la conscience dans la respiration, le yogi contrôle alors les émotions, les pensées et les sens en diminuant leurs impacts.


5 - Pratyàhàra : Retrait des sens

Détachement des sens soit par la récitation d’un mantra soit en concentrant son attention sur un objet ou une image.


6 - Dhàrana : Concentration, garder l’esprit fixe


7 - Dhyàna : Méditation


8 - Samàdhi : État d’union

Pas de jugement ni d’attente, juste ce qui est.




Il existe différentes sortes de yoga traditionnels :


- Raja Yoga : le plus pratiqué, s’inspirant des Yoga Sutras. Inclut le Hatha yoga, Mantra yoga, Kundalini et Ashtanga yoga.

- Bhakti Yoga : yoga de la dévotion

- Jnana yoga : Jnana signifie sagesse ou savoir. Yoga du savoir, yoga des textes.

- Karma yoga : yoga du service désintéressé pour éteindre l’ego.

- Kriya yoga : yoga de la purification

- Nada yoga : yoga du son


Les autres yoga « quelque chose » sont des pures inventions occidentales et marketing.


Mon maître m’a raconté pourquoi le yoga est arrivé si tardivement en occident, il tenait cela de son maitre qui avait étudié avec le maitre du Hatha yoga, BKS Iyengar.


Si les yogis indiens ont longtemps refusé d’introduire leur technique en occident, c’est parce qu’ils y voyaient un grand danger.

Nous voulons tout savoir sans rien apprendre, avoir le résultat final sans devenir l’élève d’un professeur.

Nous voulons faire étalage d’une expérience que nous n’avons pas faite, nous voulons donner des conseils que nous ne suivons pas nous même…

Et en yoga, nous voulons apprendre les postures avancées sans apprendre les postures débutantes pour, toujours, faire étalage de notre fausse connaissance.


Je fréquente les milieux de la danse, des arts martiaux et de la culture physique depuis longtemps, j’ai été entraineure et, je peux vous dire que je n’ai jamais vu autant de gens blessés que depuis que je suis prof de yoga, ça fait maintenant 15 ans.


Les adultes prennent le yoga comme un sport, se poussent n’importe comment, vont dans des cours avancés pour flatter leur ego alors qu’un cours débutant serait amplement apprécié par leur corps. Et l’inévitable se produit, c’est la blessure.

Ils vont chez l’ostèo et disent: « c’est à cause du yoga que je me suis blessé! »


L’esprit de compétition des débutants, le manque d’introspection personnelle, la méconnaissance de son propre corps et la mauvaise qualification des instructeurs sont les causes principales des blessures en yoga.


De nombreuses personnes sont certifiées bien qu’ayant eu un enseignement incomplet et très partiel, et malgré une pratique et une expérience très insuffisantes et parfois même aucune assurance.

Elles ne sont pas capable d’évaluer la condition physique d’un débutant ni de lui conseiller de ne pas faire certaines postures. Et lorsque ces enseignants ont 60 personnes devant eux, c’est physiquement impossible d’ajuster les gens qui risquent de se blesser.


La pratique du yoga n’est pas anodine, et peut entrainer de graves blessures si elle n’est pas supervisée par un prof certifié et expérimenté.

Votre médecin peut vous avoir conseillé de faire du yoga pour cause d’anxiété, de stress, de problèmes d’articulations etc…soyez vigilant à ce que vous choisissez.


Je sais bien que lorsque vous tapez sur internet « studios de yoga », vous ne savez pas quoi faire tant il y en a.

Choisir un studio, c’est comme choisir un prof, ce n’est facile.

Choisissez un studio traditionnel qui vous donnera les bonnes bases en toute sécurité, dès le départ ( alignement du corps, respiration, et utilisation d’accessoires ).

La plupart du temps, on doit se sentir bien dans ce studio, presque comme à la maison. Puis en rencontrant le prof ou les profs de la place, en discutant avec eux, le choix se fait instinctivement.

Suivre son instinct est un premier pas.


Le yoga, ce n’est ni une religion, ni un entrainement sportif, c’est une discipline et une philosophie de vie.

Le but ultime du yoga est la quête de l’union du corps et de l’esprit, tout cela pour nous amener vers le détachement qui mène à la liberté pure.




Angie Sattà Fortino

Prof Ashtanga et Hatha Yoga certifiée

Fondatrice de l'école de formations AngieYoga

(E-RYT200) Yoga Alliance

#Angie #Ashtanga #Hatha #Yoga #Yamas

0 vue

     Angie Yoga © All right reserved

Graphic design by Mr Picouli ©    

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now