Rechercher

Anàhata Chakra : Ouvrez votre coeur…

- Vous pleurez pour un rien !!

- Vous vous fichez du monde entier et vous ne pensez qu’à vous !!

- Vous pourriez donner votre culotte à des inconnus !!! ( En tout bien, tout honneur bien sur !!! )

- Vous détestez qu’on vous touche !!

- Vous êtes jaloux, possessif, égoïste !!!

- Vous êtes colérique voire haineux !!!

- Vous avez une tendance à la dépression !!

- En amour, vous êtes facilement déçu !!

Du coup, pour ne pas souffrir, vous fuyez la réalité dans vos nombreuses activités intellectuelles ou physiques, en vous persuadant que finalement vous n’avez pas besoin d’amour pour vivre !!!

- Vous vous sentez toujours inférieur aux autres !!

- Et vous ne vous aimez pas vraiment tel que vous êtes !!


Quelle accumulation !!

Il est grand temps pour vous d’ouvrir votre coeur avant qu’il n’étouffe…

« Anàhata » qui signifie en sanscrit « souffle non frappé ».




Anàhata est le 4ème Chakra.

Il se trouve au milieu des trois Chakras inférieurs, rattachés au corps physique et des trois autres supérieurs, rattachés à l’esprit.

Il est le cerveau énergétique qui relie la terre et le ciel.

La philosophie indienne dit que l’ouverture du coeur permet de ressentir l’amour inconditionnel qui est caché sous nos souffrances et nos douleurs vécues.


Il est le centre du coeur, la jonction de tous les Chakras, le centre de l’équilibre et de l’amour inconditionnel.

Il est le centre de la pleine liberté et du détachement.

Le siège des émotions, de l’intimité et de la tendresse.

Anàhata, c’est la compassion.

Lorsqu’une personne est sans pitié, ne dis-on pas qu’elle est « sans coeur » ?


Situé derrière le sternum au milieu du coeur pour son point frontal et dans la colonne vertébrale derrière le coeur en arrière.

Il est relié au coeur et aux poumons ainsi qu’au système respiratoire et circulatoire.


Sa couleur est verte, certains disent bleu aussi.

Son mantra est YAM.

Son élément est l’air.

Son organe d’action est la main.

Son organe des sens est la peau.

Son sens est le toucher.


Sa glande est le Thymus, qui tient un rôle important dans la fonction immunitaire.

Ses organes sont le coeur, les poumons, le gros intestin, les seins, les côtes, les bras, les épaules, le diaphragme, le système circulatoire et la cage thoracique.


Son métal est le cuivre.

Ses épices sont le poivre de Cayenne, la marjolaine, la sauge, le thym, la coriandre, le persil.


Ses pierres minérales sont de couleurs vertes ou roses comme le Jade, Émeraude, Quartz rose, Amazonite, Aventurine, Rhodocrosite la pierre du pardon.


Ses planètes sont le Soleil et Jupiter.

Son verbe est « Aimer ».


Ses asanas ( postures ) sont les Flexions arrières qui ouvrent la poitrine comme le chameau, cobra, poisson, roue mais aussi le guerrier I et II, et la posture de l’enfant.


Ses huiles essentielles sont la rose, la Myrrhe, Menthe Verte, Géranium, Lavande ( apaise les chagrins ).

A appliquer avant d’aller dormir pour que cela agisse toute la nuit.

Attention, la plupart des huiles essentielles doivent être mélangées avec une huile végétale avant application.

Bien lire les contre indications ou consulter un spécialiste.


Anàhata équilibré, ça veut dire quoi ??


Un chakra du coeur heureux est capable de compassion, d’empathie, de pardon, d’ouverture d’esprit, de contentement, d’acceptation de soi et d’autrui, mais aussi de serviabilité.

La joie de vivre est votre état naturel et vos émotions s’expriment sans excès.

Il développe l’amour inconditionnel, universel sans aucune attente, ni aucune condition.


Vous devenez optimiste, sachant que le bon et le mauvais ont leur place.

Cet amour que vous dégagez attire les gens et développe le toucher, ce qui permet de guérir les autres avec les mains.


L’ouverture du coeur provoque des symptômes forts, voire même effrayants.

Normal, car c’est comme ouvrir la boite des émotions passées et refoulées.

Et comme disait ma grand-mère pour me consoler d’une rupture amoureuse : « mieux vaut pleurer que de devenir aigri ».

Lorsque Anàhata s’éveille, on a des douleurs dans la poitrine qui peuvent être ressenti comme des battements cardiaques bizarres.

Vous ressentirez de la tristesse, une immense peine. Vous allez pleurer des seaux de larmes.

Une fatigue intense s’installera ainsi que des angoisses.

Vous serez dans une période confuse, c’est alors que votre histoire va commencer à se nettoyer.

Les étapes dureront au moins une bonne semaine, selon la quantité d’émotions stockées dans votre coffre fort Anàhata.


C’est le prix à payer pour ouvrir ce coffre sacré, le vider, le nettoyer et enfin lui permettre de rayonner à nouveau et de se remplir de nouvelles expériences.

Les émotions seront équilibrés et vous aurez la capacité de vous exprimer ouvertement, sans débordement incontrôlé.


Trop ouvert


Se dévouer aux autres en s’oubliant totalement, pour recevoir de l’amour et de la reconnaissance.

Vouloir sauver le monde pour nourrir notre Ego, car nous sommes trop attachés aux personnes et aux émotions. Ce qui apporte une grande fatigue.

Cette suractivité est là pour combler une blessure profondément ancrée, qu’il faudra déloger.


Bloqué


Lorsque le coeur est fermé à autrui, nous sommes antisociaux.

Nous avons des problèmes à maintenir des relations sociales et amoureuses, peur de l'intimité.

Nous avons du mal à aimer, à pardonner, à donner de la tendresse.

Nous avons une grande peur du rejet à l’origine de notre besoin d’être rassuré en permanence.

On se déteste, on déteste sa vie, son passé, son histoire.

On maudit son ex qui a eu l’audace de cesser de nous aimer.


Les manifestations d’un blocage peuvent se traduire de plusieurs façons, comme la colère, la dépression, l’égoïsme, l’indifférence, la haine, la rancoeur, l’intolérance, le manque de confiance et d’estime de soi.


Le blocage peut entrainer des problèmes au niveau du haut du dos, des épaules, des poumons et une respiration rapide.

Le dos rond chez une personne en bonne santé est sans aucun doute l’indicateur le plus évident. Cette façon courbée de se tenir, c’est comme une façon de crier au monde « je protège mon coeur, vous n'y entrerez jamais ».


En gros, qu’il soit trop ouvert ou bloqué, peu importe le déséquilibre, cela va se traduire physiquement par des troubles du système immunitaire comme de l’anémie, hypertension, palpitations, asthme, bronchites.

Et psychiquement par la dépression.


Quoi faire dans ma pratique de yoga ??


Pour que l’énergie soit débloquée et qu’elle puisse circuler, il faut une pratique régulière Asanas ( postures ), Pranayama ( respirations ) sous la supervision d’un prof expérimenté, comme toujours.

Rappel important: Le yoga est un cheminement progressif et personnel.

Aucun chakra n’agit seul, ils doivent tous être harmonisés.

N’en négligez aucun.


Pour Anàhata, les postures recommandées sont certaines flexions arrière, le guerrier I et II ainsi que la posture de l’enfant.

Alors, après une pratique de salutations au soleil, vous pouvez intégrer les postures ci-dessous pour activer le coeur.



Ushtrasana, le chameau
















Bhujangasana, le cobra











Virabhadrasana I, le guerrier I




















Virabhadrasana II, le guerrier II












Matsyasana, le poisson











Balasana, la pose de l'enfant













Et dans la vraie vie, je fais quoi ??


- Je me tiens droit comme un i !!

- Je porte du vert ou du rose !!

- Je positive tous les jours !! Même quand il pleut…

- Je souris !! Même pour rien…et même si dans la rue les gens vous regardent comme si vous étiez bon à enfermer…

- Je me répète tous les matins « Je m’aime !! » Ça semble un peu bête mais la répétition fonctionne, je vous le garantie…

- Je vais me faire masser, me faire chouchouter !!

- Je m’occupe de mes pieds et de mes mains aujourd’hui !!

- J’écoute de la musique et je chante !!

- Je pardonne à mon ex de m’avoir larguée comme une vieille chaussette !!

- J’offre une rose à une amie !!


En Occident, nous prenons tout pour acquis.

Du coup, on finit par oublier ce qu’est vraiment le contentement ( Santosha ).

Dans mes cours, quand je parle de contentement, très souvent, on me demande ce que cela veut dire.

Être tout simplement heureux de ce que la vie nous offre tous les jours, comme un rayon de soleil, un gentil message, un gâteau au chocolat, un arc en ciel, le sourire d’un passant, un bon repas, un gros câlin de mon toutou ou de mon matou…

Ou encore, bénir la vie d’être en santé, d’avoir un toit sur la tête, le frigo plein, un lit pour dormir…

Pas besoin d’avoir des idées de grandeurs pour être heureux.


Ouvrez les yeux, lâchez vos tablettes, parlez avec le monde, regardez la nature autour de vous et n’oubliez surtout pas le plus important… SOURIEZ !!!




Angie Sattà

Prof Ashtanga et Hatha Yoga certifiée R-RYT200

Fondatrice de l'école AngieYoga trainings R-RYS200

Fondatrice des malas CMonMala

188 vues

     Angie Yoga © All right reserved

Graphic design by Mr Picouli ©    

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now